Nox Amricana | Ariane Carmignac

Exposition de photographies jusqu’au 3 octobre 2021, dans le cadre de l’Eté indien(s) | MIDI.

Rencontre avec la photographe, Ariane Carmignac, dimanche 26 septembre après-midi.

Cette série est formée de vues réalisées au sténopé durant l’été à Arles, présentées comme elles sont apparues après la prise de vue : en négatif, inversées droite-gauche. Sorte de nuit américaine, ou, plutôt, arlésienne, ces photographies plongent quelques-uns des lieux reconnaissables de la ville dans une pénombre artificielle, ou, c’est selon, dans une lueur singulière. Cette inversion des valeurs, c’est l’occasion de voir pour elle-même une image-matrice, mais aussi de donner à voir autrement un environnement familier. C’est donc un renversement plus amusé (les anamorphoses aidant !) et carnavalesque que véritablement inquiétant. 

Avec ces vues (presque) nocturnes, il s’agirait de retourner  – ou de s’en tenir – à cette étape primordiale (le passage d’une épreuve négative à une épreuve positive) que Nicéphore Niépce décrivait à la fois simplement et poétiquement comme « l’ordre inversé du jour et de la nuit ». Midi et minuit se croisent dans ces images, en proposant une nuit diurne, des ombres creusées au pic de la journée.

Pour en savoir plus sur l’Eté indien(s).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *