Des femmes puissantes dans l’Antiquité grecque

Plusieurs stimulantes publications ce mois-ci pour décaler nos regards sur la question des femmes dans l’Antiquité ! On le sait, les femmes, héroïnes et déesses comprises, sont souvent considérées, à quelques exceptions près, comme animal domestique quand l’homme est, lui, animal politique. 

Le courage ne se nomme- t-il pas virilité ? Les Amazones ne sont-elles pas admirées pour leur capacité à rivaliser avec des guerriers, ceux-ci restant par là-même l’étalon définitif ? Pourquoi ? interroge Giulia Sissa dans une analyse précise et subtile sur le Pouvoir des femmes (Odile Jacob, septembre 2021).

Mais sait-on – nous qui avons l’habitude de considérer que toute la Grèce tient dans l’Athènes démocratique – que des femmes ont eu de grands pouvoirs, ailleurs, dans d’autres cités grecques ? Alors, exceptions qui confirment la règle ou figures qui montrent qu’il est possible au XXI e siècle de faire une histoire des femmes autrement, fondée à la fois sur les textes et l’archéologie ? C’est l’une des questions que pose Violaine Sebillotte Cuchet dans sa magnifique et surprenante étude sur Artémise, une femme capitaine de vaisseaux dans l’Antiquité grecque (Fayard, mars 2022). Rendez-vous vendredi 4 mars à 18h pour une rencontre avec l’auteur.

Notre vision des figures féminines n’est-elle pas, également, réduite par des siècles de littératures qui, pour n’en être pas moins brillantes, ne sont pas l’exact reflet des auteurs antiques dont elles s’inspirent ? Fragile, vraiment, Iphigénie ? Hystérique, Junon ? Ravissante idiote, Hélène ? Laure de Chantal nous invite à redécouvrir ces déesses en relisant les mythes avec un œil plus grec. Avec Libre comme une déesse grecque (Stock, février 2022), elle propose une réflexion profonde servie par une plume alerte et vive. 

D’autres suggestions

Les exilées de Troie, Pat Barker, Charleston, janvier 2022.

Le silence des vaincues, Pat Barker, J’ai lu, janvier 2022.

Cléopâtre l’Egyptienne, Bernard Legras, Les Belles Lettres, septembre 2021.

Farouche Atalante. Portrait d’une héroïne grecque, Emilie Druilhe, Presses universitaires de Rennes, 2016.

Les Guérillères, Monique Wittig, Minuit, 2019.

Les Amazones. Quand les femmes étaient les égales des hommes, Adrienne Mayor, La Découverte, 2017.

Les femmes et le pouvoir. Un manifeste, Mary Beard, Pocket, mars 2020.

Et du côté de la littérature jeunesse

Le feuilleton d’Artémis. La mythologie grecque en cent épisodes, Murielle Szac, Bayard jeunesse, 2020.

Femmes libres de la mythologie. 12 portraits qui nous inspirent, Anne Lanoë & Alice Dussutour, 2020.

9 héroïnes de l’Antiquité, Brigitte Heller, Flammarion jeunesse, 2019.

Pénélope, la femme aux mille ruses, Isabelle Pandazopoulos, Gallimard jeunesse, 2021.

Athéna, à l’école du mont Olympe (vol. 1), Sibylline, Bagères & Voyelle, BD Kids, 2018.

Notre rayon jeunesse, c’est près de 300 références autour de l’Antiquité, de la mythologie, de l’histoire… A explorer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous voulez nous aider ? Faites passer le mot...