Grain de sel, Thierry Vezon

Grain de sel - Thierry Vezon - De natura rerum 2021

Exposition de photographies du samedi 1er mai au mercredi 30 juin 2021.

Chez les anciens, du sel naissent les déesses – Aphrodite « haligénée », née d’une écume, la cristallisation du sperme d’Ouranos – des alliances, des rituels, des amitiés… Substance minérale qui se dissout dans l’eau et réapparaît sous forme de cristaux, ce petit grain aux multiples pouvoirs est associé au divin par ses capacités à la métamorphose.

Rien de moins terne que le sel en effet, comme le relève déjà Pline l’ancien : « Le sel commun, et le plus abondant, se fait dans les salines avec l’eau de mer qu’on y répand, non sans y faire arriver de l’eau douce, mais surtout avec le secours de la pluie et beaucoup de soleil, sans quoi le sel ne sécherait pas. […] Il y a aussi des différences de couleur : rouge à Memphis, le sel est roux sur les bords de l’Oxus, et pourpré à Centuripes. » (Pline, Histoire naturelle, Livre XXXI, XXXIX & XLI, Les Belles Lettres, Les Classiques favoris, tome 2, p. 475-477.)

Ce pouvoir de la métamorphose, Thierry Vezon le saisit par des images construites comme des énigmes géométriques : vu d’en haut, le sel de la terre se déguste aussi avec les yeux.

Thierry Vezon

Photographe  indépendant résidant dans le Gard, Thierry Vezon se consacre à la photo de nature depuis 2004. Ses lieux de prédilection sont situés dans le Sud de la France : le Languedoc, la Provence, la Camargue,  les Cévennes. Cependant, il est aussi attiré par le Grand Nord ,l’Arctique, les grands espaces et les atmosphères glacées. Spécialisé dans la photographie de faune et de paysages, il consacre de très longues heures à l’affût, toujours dans le respect de la nature. Il s’est aussi spécialisé dans la photo aérienne. De nombreuses expositions et festivals ont montré ses photos. Pour en savoir plus.

Il a également publié de nombreux livres de photos : Le flamant rose de Camargue (Alcide, 2020), Un voyage en hiver (Alcide, 2019), Camargue entre ciel et terre (Alcide, 2018), Cévennes. Lumières (Alcide 2016), Un conte d’hiver (Hesse, 2016), Le pont du Gard (Alcide, 2016), Cévennes. Regards croisés (Alcide, 2015), Camargue indiscrète (Equinoxe, 2014), Alchimie (Hesse, 2014), Cévennes. Nature (Alcide, 2012), Camargue sauvage (Biotope, 2012), Chevaux Camargue (Alcide, 2011), Gard sauvage (Cogard, 2011), Vautours en Baronnies (Hesse, 2008).

De natura rerum, sous le signe de la salamandre

« Tandis que les corps les plus durs ne peuvent échapper à la force de l’élément du feu, on a voulu non seulement qu’un petit lézard [la salamandre] ne fût pas consommé par les flammes, mais parvint même à les éteindre. »

Nous vous souhaitons à tous des jours meilleurs sous le signe de la salamandre !

La librairie, à présent commerce essentiel, est ouverte ! Et sept jours sur sept, qui plus est ! Un but de promenade tout trouvé pour les Arlésiens, d’autant que l’exposition des photos de flamants roses se poursuit jusqu’à la fin du mois… Pour les non-Arlésiens, qu’à cela ne tienne, notre librairie en ligne est prête à vous fournir de la lecture ad libitum !

Continuer la lecture de « De natura rerum, sous le signe de la salamandre »

Des rencontres tous les samedis ou presque

De natura rerum Maurice Sartre

De natura rerum se veut un lieu d’échange et de diffusion autour de tout ce qui touche à l’Antiquité. Nous organisons donc, le samedi en général, mais pas seulement, des rencontres, des signatures, des lectures… Cette activité s’est interrompue en novembre, en raison du confinement puis des conditions d’accueil du public (couvre-feu, limitation du nombre de personnes présentes simultanément). Nous comptons reprendre les rencontres dès que ce sera possible !

Continuer la lecture de « Des rencontres tous les samedis ou presque »

[Reporté] Boire en Gaule. Fanette Laubenheimer

Que buvaient les Gaulois ? Fanette Laubenheimer à Arles

En raison des circonstances, Fanette Laubenheimer reporte sa venue à Arles à des temps plus cléments. L’événement, prévu le samedi 31 octobre, est donc reporté. Nous vous tiendrons informés.

A l’occasion de la publication en poche de son ouvrage Boire en Gaule, De natura rerum aurait été heureux de recevoir Fanette Laubeheimer le samedi 31 octobre à 18h. L’occasion de parler hydromel, vin, mais surtout cervoise !

Continuer la lecture de « [Reporté] Boire en Gaule. Fanette Laubenheimer »