Promotions sur une sélection de bières artisanales à Arles

Pendant la semaine du mardi 12 au samedi 16 février, profitez de réductions exceptionnelles sur une sélection de bières artisanales de Provence tout aussi exceptionnelles.

Il y en aura pour tous les goûts, des blanches, des blondes, des ambrées, des brunes, des IPA, des aromatisées, des acides. C’est le moment de tester des bières inconnues !

Des réductions qui s’étageront entre 20 et 40%.

Ceci avant l’arrivée de nouvelles bières brassées récemment, qui raviront vos papilles !

De natura rerum dans les médias en janvier 2019

En janvier 2019, deux articles à lire sur nos activités : un entretien avec Jean-Paul Demoule avant sa venue dans notre librairie, et un portrait de notre activité de cave à bières artisanales dans Bières Magazine.

Jean-Paul Demoule dans La Provence

Nous avons reçu vendredi 18 janvier, Jean-Paul Demoule, spécialiste du néolithique et ancien président de l’INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives, 2002-2008) ; la discussion a porté sur ses derniers ouvrages, sur l’archéologie préventive et ce qu’elle apporte à l’histoire depuis qu’elle a été mise en oeuvre, sur la révolution néolithique et l’apparition des cités et des Etats… Un bel entretien avait paru la veille dans la Provence, édition d’Arles.

Continuer la lecture de « De natura rerum dans les médias en janvier 2019 »

Un 5 à 7 avec Gilles Magnin, photographe, vendredi 8 février

Dans le cadre de l’exposition Belphegor prolongée jusqu’au samedi 23 février, venez rencontrer Gilles Magnin autour d’une bière artisanale.

Ce sera l’occasion de parler de cette exposition particulière, mais aussi du parcours du photographe, de ses influences, de ses partis pris. Des textes qui ont marqué son itinéraire seront lus.

Continuer la lecture de « Un 5 à 7 avec Gilles Magnin, photographe, vendredi 8 février »

Veni vidi party ! Soirée péplumesque au Cargo de nuit

Samedi 9 février à partir de 21h et jusqu’au bout de la nuit

Venez chasser la morosité et le froid de l’hiver en retrouvant la chaleureuse ambiance, déjantée et délirante, de l’association Peplum nouvelle génération, pour un moment de fête et de partage.

Côté musique : Open Format « from Disco/funk to Electronic music ». C’est DJ Locob (= Pablo Belenguer, ancien résident à Espace le Krystal) qui vous fera danser jusqu’au bout de la nuit.

L’Antiquité inspire la bière artisanale

Découvrez à l’occasion de la soirée Veni vidi party une cervoise et une IPA très spéciales. Elles sont toutes les deux fabriquées en Provence, avec des ingrédients bio. 

La Cervisia Arelatensis est une cervoise sans houblon du tout, faite comme il y a 2000 ans avec des herbes aromatiques (thym, romarin, lavande), du miel et quelques épices. C’est une cervoise claire, aromatique, acidulée, réalisée en collaboration avec la Brasserie artisanale arlésienne. Elle sera présentée et servie par Nicolas de Lavergne, de la librairie-galerie dédiée à l’Antiquité + cave à bières artisanales De natura rerum, à deux pas des arènes.

Les brasseurs aixois d’Aquae maltae, François et Flavien, seront également présents avec leur bière artisanale Hoppydum. C’est une French IPA (India Pale Ale) aux puissantes aromatiques de fruits des bois fortifiée par une amertume trempée issue d’un houblonnage à cru explosif au Barbe-Rouge. Cette bière est comme Teutomatos, le roi des Salyens – fédération gauloise de l’actuelle Provence – brute et bonne pour son peuple. 

Au programme

21h soirée lounge bar : tapas classiques et romaines avec la Taberna Romana. Côté bières artisanales : Hoppydum de Aquae Maltae : la bière bio d’Aix-en-Provence et Cervisia Arelatensis de De Natura Rerum.

22h blind test spécial cinéma (musiques de films). Suspense et cadeaux à la clef !

23h soirée from disco/funk to electro avec Dj Locob, alias Pablo Belenguer.

Spectaculum numquam intermittendum !

L’événement Facebook pour manifester votre intention de venir et inviter vos amis. Rendez-vous sur notre page Facebook pour gagner une entrée+boisson (cinq entrées à gagner, valeur 7€).

Arles se livre 2019 : le programme De natura rerum

Lectures, spectacles, ateliers, rencontres, expositions : du 27 février au 3 mars 2019, la deuxième édition du festival « Arles se livre » fête le bonheur de lire, les métiers du livre et tous les amoureux des mots ! Pour la première fois, De natura rerum propose un riche programme dans ce festival.

Célèbre pour son patrimoine et ses traditions, connue dans le monde entier comme capitale de la photographie et de l’art, Arles est aussi une ville du livre avec la présence de la quasi-totalité des métiers de la filière et de nombreuses manifestations culturelles en lien avec l’édition. Il était naturel pour la Ville d’Arles et l’Office de tourisme de valoriser ces atouts en créant un nouveau festival : « Arles se livre », ouvert à tous, avec des manifestations gratuites pour la plupart.

Le site du festival et le programme complet.

Le programme concocté par De natura rerum

Mercredi 27 février, 16h-18h
«  Rhétorique et démocratie », conférence de Pierre Chiron, puis dédicace de son ouvrage Manuel de rhétorique. Comment faire de l’élève un citoyen (Belles Lettres, 2018).
Les progymnasmata (exercices rhétoriques) ont occupé une place centrale dans l’éducation depuis l’époque hellénistique jusqu’au 19e siècle. Il s’agit d’une gymnastique intellectuelle progressive qui apprend à se servir de la langue, à exprimer ses affects, à argumenter. Avec ce petit livre synthétique, surprenant et ludique, Pierre Chiron, helléniste, philologue, historien, professeur à l’Université Paris-Est, nous livre les secrets d’une éducation réussie, pour tous et à toutes les époques.

Jeudi 28 février, 16h-18h
« Atelier pratique de rhétorique », avec Pierre Chiron, auteur du Manuel de rhétorique.
Quelques pistes : la question de la voix. Mémoire, trac et notes. Argumenter. La question du plan. La question du style : période et figures.
Sur inscription préalable (contact@denaturarerum.fr).

Vendredi 1er mars, 15h-17h
« Le latin vivant, une utopie pour l’Europe » avec Marc-Olivier Girard, auteur de 70 leçons de latin des affaires (2019)
Une langue morte, culturelle, vivante ? Histoire de la langue latine, fortune et dépérissement du latin, ses raisons. Le mouvement du latin vivant, pour quoi faire ? Une entreprise de rébellion face à la suprématie de l’anglo-américain et du cynisme financier et économique dont il est le moyen de communication. Le renouveau du latin ne serait donc pas une entreprise culturelle bon chic bon genre et encore moins réactionnaire.

Samedi 2 mars, 11h-12h
« Le feuilleton d’Ulysse » , lecture, pour petits (et grands).
Pour ce troisième volet de « La mythologie grecque en cent épisodes », Murielle Szac nous invite à suivre le formidable destin d’Ulysse. Ulysse le voyageur malgré lui, qui quitte Ithaque, Pénélope et son fils Télémaque sans savoir qu’il ne les reverra pas avant vingt ans, pas avant d’avoir exploré des terres et des mers inconnues.

Samedi 2 mars, 16h-18h
Conférence de Maurice Sartre, « Cléopâtre, à rebours des idées reçues » , puis dédicace de la biographie Cléopâtre, un rêve de puissance (Tallandier, 2018).
Cléopâtre est la plus célèbre des reines de l’Antiquité et l’objet de tous les fantasmes. Elle fut en réalité la reine grecque d’un royaume prestigieux, dernier vestige de l’Empire d’Alexandre le Grand. Maurice Sartre, grand historien de l’Orient méditerranéen gréco-romain, brise les idées reçues et brosse le juste portrait d’une souveraine lucide et volontaire.

Dimanche 3 mars, 11h-14h
Brunch antique « Les étrangers dans la Méditerranée antique et contemporaine », avec Maurice Sartre et Alexis Nouss, inscription préalable obligatoire
(contact@denaturarerum.fr).
Nous recevons l’historien Maurice Sartre, professeur émérite à l’université de Tours, ancien membre de l’Institut universitaire de France, épigraphiste, spécialiste de la Syrie antique et connaisseur sans pareil de l’Antiquité gréco-romaine, et Alexis Nuselovici (Nouss), professeur en littérature générale et comparée à l’Université d’Aix-Marseille, titulaire de la Chaire Exil et migration au Collège d’études mondiales de la Fondation Maison des sciences de l’homme, auteur de La Condition de l’exilé (Editions de la Maison des sciences de l’homme, 2015).

Dimanche 3 mars, 16h-18h
«  Lectures de Méduse » , lectures de textes choisis autour de la figure et du mythe de Méduse, avec l’exposition « Les topographies de Méduse » , œuvres d’Olivia Rosa-Blondel. 
Pour en savoir plus sur l’expo.

Les auteurs arlésiens à l’honneur chez De natura rerum pendant tout le festival

Jean-Claude Golvin, Arlésien de cœur, maître de la reconstitution archéologique par l’aquarelle, exposition de trois planches originales de sa première bande dessinée Quadratura, sortie en novembre 2018, présentation de ses ouvrages. (Jean-Claude Golvin chez De natura rerum en novembre et décembre 2018)

Jean-Paul Demoule, protohistorien et archéologue, professeur émérite à l’université Paris I, ancien président de l’INRAP, Arlésien depuis plus de quinze ans : présentation de ses ouvrages consacrés au néolithique, à l’archéologie, à l’histoire. (Jean-Paul Demoule chez De natura rerum le 18 janvier)

Philippe Rigault, historien arlésien, spécialiste des 15-18e siècles, auteur de Pirates et corsaires dans les mers de Provence, XVe-XVIe siècles. Letras de la costiera, Editions du CTHS, 2006.

Claude Sintès, archéologue et conservateur du musée de l’Arles antique (de 1995 à mars 2019). Il a édité Sur la mer violette, recueil de textes sur la navigation dans l’Antiquité, aux Belles Lettres.

– les publications de l’Association des Amis du Vieil Arles : bulletins, collection Histoire d’Arles, ouvrages divers soutenus par l’Association

– ouvrages de l’Académie d’Arles, de l’Association des Amis de Saint-Trophime

Horaires d’ouverture pendant le festival

La librairie De natura rerum sera ouverte les mercredi 27, jeudi 28 février et vendredi 1er mars de 14h à 19h, et samedi 2 et dimanche 3 mars de 11h à 19h.

Bonne année 2019 à toutes et à tous !

Succensa sacris crepitet bene laurea flammis,
omine quo felix et sacer annus erit.

Traduction : Que le pétillement favorable du laurier dans la flamme sacrée nous annonce une année heureuse et protégée des dieux! (Merci Arrête ton char pour la formule !)

Six mois déjà que notre lieu un peu étrange, un peu décalé, un peu composite, a ouvert ses portes, six mois que nous accueillons des amateurs, des curieux et des spécialistes, avec le même plaisir, pour fureter sur nos étagères à la recherche d’un ouvrage, découvrir des bières artisanales provençales (et même une cervoise acidulée !), apprécier les œuvres que nous exposons.

Merci à tous pour ce beau début, à ceux qui sont revenus et à ceux qui reviendront, à ceux qui en parlent autour d’eux ou sur les réseaux sociaux, à chacun et chacune de vous. Nous vous souhaitons une très heureuse année et espérons vous revoir bientôt !

Après quelques jours de congés annuels, nous rouvrons nos portes mardi 15 janvier à 14h. Dégustation de bières tous les jeudis à 18h, rencontre avec Jean-Paul Demoule vendredi 18 janvier, Nuit de la lecture samedi 19, de bonnes occasions pour se retrouver !

Illustration : Achille à la cour du roi Lycomède à Scyros. Mosaïque romaine tardive (byzantine), IVe-Ve siècles après J.-C. Musée d’art de Dallas, au Texas, aux Etats-Unis. Don anonyme. Objet numéro 4.1993.1. Domaine public/wikimedia.

Nuit de la lecture : mythologie et métamorphoses

Samedi 19 janvier, à partir de 18h, soirée participative.

Plus de 4000 événements auront lieu du 17 au 20 janvier à l’occasion de cette édition de la nuit de la lecture. De natura rerum se joint au mouvement et propose une soirée participative de lectures croisées autour de la mythologie antique et des métamorphoses.

Chacun a son mythe préféré, son histoire favorite de transformation, issue des Métamorphoses d’Ovide ou d’autres ouvrages anciens. Nous vous proposons de nous retrouver, le temps d’une soirée, en sirotant une bière, en partageant quelques nourritures terrestres, autour de ces mythes et métamorphoses.

Chacun est libre de proposer un texte ou une lecture, en français mais aussi en latin ou en grec. Le mieux est encore de nous prévenir de votre intention pour un minimum d’organisation, soit sur l’événement Facebook dédié, soit en commentaire ci-dessous, soit en nous écrivant à contact@denaturarerum.fr.

L’événement sur Facebook, pour vous signaler et/ou inviter des amis.

L’événement sur le site de la Nuit de la lecture.

Illustration : La chute de Phaëton, Rubens, 1605 (National Gallery of Art, Washington)

Jean-Paul Demoule : Ce que l’archéologie fait à l’histoire

Vendredi 18 janvier à 17h, rencontre avec l’archéologue Jean-Paul Demoule.

Jean-Paul Demoule

Professeur émérite de protohistoire européenne à l’université Paris I, il a dirigé l’Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP) de sa création en 2001 à 2008. Dans ses ouvrages, il s’attache à questionner la manière dont on écrit l’histoire à partir des recherches archéologiques qui se multiplient grâce aux fouilles systématiques avant tous les travaux en ville comme à la campagne. Il bouscule les idées reçues, tant sur l’histoire de France que sur les autres civilisations (Une histoire des civilisations, coécrit avec Alain Schnapp et Dominique Garcia, La Découverte, 2018) et s’interroge sur la place de l’archéologie dans la société.

Quelques jalons

Une histoire des civilisations, avec Alain Schnapp et Dominique Garcia, La Découverte, 2018.

Les dix millénaires oubliés qui ont fait l’histoire. Quand on inventa l’agriculture, la guerre et les chefs, Fayard, 2017.

Mais où sont passés les Indo-européens ? Le mythe d’origine de l’Occident. Points, 2017 (rééd.)

Naissance de la figure. L’art du paléolithique à l’âge du fer, Points, 2017 (rééd.)

La révolution néolithique dans le monde, CNRS Editions, 2014.

On a retrouvé l’histoire de France. Comment l’archéologie raconte notre histoire, Robert Laffont, 2012.

La rencontre sera l’occasion de discuter de toutes ces questions avec lui dans un cadre détendu. Les ouvrages seront disponibles y compris pour signature. Un verre de l’amitié sera servi à l’issue de la séance.

Pour confirmer votre présence ou inviter des amis, il y a l’événement Facebook.

Pour en savoir plus sur Jean-Paul Demoule, il y a son site internet.

Pour suivre ses activités et ses prises de parole, il y a son compte Twitter.

Illustration : Fouilles archéologiques devant le Palais de justice d’Aix-en-Provence, 2017, photo François Goglins, licence CC4, wikimedia.