Jean-Paul Demoule : Ce que l’archéologie fait à l’histoire

Vendredi 18 janvier à 17h, rencontre avec l’archéologue Jean-Paul Demoule.

Jean-Paul Demoule

Professeur émérite de protohistoire européenne à l’université Paris I, il a dirigé l’Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP) de sa création en 2001 à 2008. Dans ses ouvrages, il s’attache à questionner la manière dont on écrit l’histoire à partir des recherches archéologiques qui se multiplient grâce aux fouilles systématiques avant tous les travaux en ville comme à la campagne. Il bouscule les idées reçues, tant sur l’histoire de France que sur les autres civilisations (Une histoire des civilisations, coécrit avec Alain Schnapp et Dominique Garcia, La Découverte, 2018) et s’interroge sur la place de l’archéologie dans la société.

Quelques jalons

Une histoire des civilisations, avec Alain Schnapp et Dominique Garcia, La Découverte, 2018.

Les dix millénaires oubliés qui ont fait l’histoire. Quand on inventa l’agriculture, la guerre et les chefs, Fayard, 2017.

Mais où sont passés les Indo-européens ? Le mythe d’origine de l’Occident. Points, 2017 (rééd.)

Naissance de la figure. L’art du paléolithique à l’âge du fer, Points, 2017 (rééd.)

La révolution néolithique dans le monde, CNRS Editions, 2014.

On a retrouvé l’histoire de France. Comment l’archéologie raconte notre histoire, Robert Laffont, 2012.

La rencontre sera l’occasion de discuter de toutes ces questions avec lui dans un cadre détendu. Les ouvrages seront disponibles y compris pour signature. Un verre de l’amitié sera servi à l’issue de la séance.

Pour confirmer votre présence ou inviter des amis, il y a l’événement Facebook.

Pour en savoir plus sur Jean-Paul Demoule, il y a son site internet.

Pour suivre ses activités et ses prises de parole, il y a son compte Twitter.

Illustration : Fouilles archéologiques devant le Palais de justice d’Aix-en-Provence, 2017, photo François Goglins, licence CC4, wikimedia.

Une réponse sur “Jean-Paul Demoule : Ce que l’archéologie fait à l’histoire”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *