#JNArcheo : Restaurer la pierre et le fer – Les trésors de Jean-Paul Demoule

De natura rerum organise à l’occasion des Journées nationales de l’archéologie, pendant le week-end des 14, 15 et 16 juin, trois rencontres à Arles. Le samedi, Philippe de Viviès, spécialiste du métal, et Caroline Botbol, spécialiste de la pierre, parleront des problématiques de leur métier, et le dimanche Jean-Paul Demoule viendra signer son dernier ouvrage, Trésors. Les petites et grandes découvertes qui font l’archéologie.

Deux rencontres autour du travail de restauration et de ses enjeux

En partenariat avec le Pôle culture et patrimoines, dont De natura rerum est membre.

Archéologie préventive et restitution au public : la collection des outils de Saint-Clément

Philippe de Viviès, conservateur-restaurateur de biens culturels, co-directeur d’A-Corros, Archeomed.

Le traitement des outils métalliques chez A-Corros

A l’occasion d’une exceptionnelle découverte archéologique dans une ferme antique de l’Yonne, un ensemble d’outils agricoles nous a été confié pour une intervention de conservation-restauration. Notre travail a consisté à stabiliser ces objets très corrodés avant de les nettoyer de leurs sédiments et de leurs produits de corrosion pour retrouver une lisibilité et permettre une étude archéologique pertinente. Ce sont ainsi plus de 200 objets qui sont passés entre nos mains et que nous avons eu la chance de pouvoir appréhender comme un ensemble très homogène et très intéressant.

Nous vous présenterons rapidement la nature de ces objets et les traitements effectués sur ceux-ci puis nous montrerons comment le travail et le regard du restaurateur peuvent participer pleinement de la recherche archéologique par une approche matérielle particulière et le dévoilement au cours du traitement de détails inédits.

Samedi 15 juin à 16h

La restauration de la mystérieuse tritonnesse de Briançon

Caroline Botbol, restauratrice, La Pierre au carré/Archeomed

La mystérieuse tritonnesse de Briançon, l'enquête de la restauratrice Caroline Botbol.
Crédit photo : Caroline Botbol.
La mystérieuse tritonnesse de Briançon
Crédit photo : Caroline Botbol.

La restauration d’une statue abîmée passe aussi par une enquête sur son histoire. La tritonnesse est-elle antique ou médiévale ?
En partenariat avec le Pôle Culture & patrimoines.

Samedi 15 juin à 17h

Trésors. Les petites et grandes découvertes qui font l’archéologie

En partenariat avec l’INRAP, nous recevons son premier président, l’archéologue et spécialiste de la préhistoire Jean-Paul Demoule, autour de son dernier ouvrage, paru en mai chez Flammarion, dans la collection Science populaire

Jean-Paul Demoule, Trésors. Les petites et grandes découvertes qui font l'archéologie, Flammarion. Présentation et dédicace à Arles chez De natura rerum dimanche 16 juin dans le cadre des #JNA2019.

Du monumental vase de Vix jusqu’au disque de Nebra, la plus ancienne carte du ciel connue, en passant par les premiers temples de l’humanité en Turquie ou les tunnels regorgeant d’offrandes de Teotihuacan, jamais autant de trésors n’ont été découverts que ces dernières décennies. C’est cette richesse fascinante que Jean-Paul Demoule entend explorer avec nous dans cet ouvrage.

Mais au-delà de l’or des Scythes ou des pharaons, des « trésors » non moins estimables sont là, sous nos pieds, insignifiants en apparence – comme ce brin de cannabis trouvé dans une tombe chinoise – si ce n’est invisibles – la séquence ADN qui a caractérisé l’homme de Denisova.

Fervent défenseur de l’archéologie préventive, l’auteur montre qu’il importe de les sauver, mais aussi de les penser pour que des mots comme « civilisation », « peuple », « culture » ou « migration » ne soient pas détournés. Fouiller, c’est plus que jamais éclairer notre avenir.

  • Hors collection – Histoire
  • À paraître le 29/05/2019
  • 288 pages – 145 x 220 mm – 19.90€
  • EAN : 9782081490406
  • Chez Flammarion

Jean-Paul Demoule est professeur émérite de protohistoire européenne à l’université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) et membre honoraire de l’Institut Universitaire de France. Il est déjà venu chez De natura rerum parler de ce que l’archéologie fait à l’histoire, en janvier 2019.

L’archéologie est une des passions arlésiennes. Retrouvez chez De natura rerum quelques acteurs de l’archéologie locale, lors des Journées nationales de l’archéologie, à Arles chez De natura rerum !

error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *