L’ombre de Dionysos. Contribution à une sociologie de l’orgie

Nous recevons Martine Aronowicz, philosophe et conférencière, autour d’un ouvrage de Michel Maffesoli, L’ombre de Dionysos, samedi 10 août à 18h30.

Dans L’ombre de Dionysos (première édition en 1982), Michel Maffesoli fait entendre que l’effervescence orgiaque – sexe, alcool, désordre, violence – constitue l’antidote des sociétés hyperrationalisées, domestiquées, obsédées par le risque zéro.
A l’aune de ce livre, on peut s’interroger pour savoir si le mouvement des Gilets jaunes n’est pas une émanation de la puissance de Dionysos, si les sociétés menacées de stérilité rationnelle n’ont pas recours en dernière instance à une pulsion de vie irrépressible. Maffesoli propose ainsi une nouvelle approche du politique.

Martine Aronowicz est professeur agrégée de philosophie et conférencière de philosophie politique.

L’événement Facebook.

error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *