Rendez-vous à Arles en 475, avec Charles Senard

Rencontre avec Charles Senard samedi 24 juillet à 18h autour de son roman L’or, la paille, le feu, dont l’intrigue a lieu à la veille de la chute de l’Empire romain, dans une Arles cosmopolite, active, inquiète… Arles est le dernier bastion de la romanité dans le pays.

Le roman

Le Passeur, janvier 2020

475 après J. -C. , Arles, dernier bastion de romanité, est le cadre d’un complot politique sans précédent : les barbares sont à la porte. Le destin de la ville est entre les mains d’un vieil abbé et d’un jeune orfèvre… En 475 après J. -C. , toute la Gaule, ou presque, est aux mains des barbares : Francs, Burgondes, et surtout Wisigoths. Arles, ville de premier plan en Gaule depuis deux siècles, est le dernier bastion de la romanité dans le pays. Derrière ses remparts, un commerçant de vin est enlevé. Myriam, la fille de ce dernier manque d’être enlevé sous les yeux d’un jeune orfèvre, Vercel. Vercel invoque alors l’aide de Lupicin, un vieil abbé de passage à Arles aussi sage et malin que Lupicin est audacieux et naïf. L’étrange tandem mène l’enquête et se retrouve au cœur d’un complot politique d’une ampleur sans égal, les Wisigoths menacent de reprendre la ville… Appuyé sur une recherche documentaire solide, l’auteur offre un aperçu haut en couleurs de la vie quotidienne et des enjeux politiques de cette époque méconnue, quand l’empire romain d’Occident brille de ses derniers feux. Une intrigue menée tambour battant dans laquelle se mêlent amour, humour, trahisons et combats épiques. Le premier tome d’une saga historique.

Pour réserver ou commander l’ouvrage ; grand format, format poche.

L’auteur, Charles Senard

Charles Senard est docteur en études latines et a déjà publié plusieurs ouvrages notamment Imperator ! Diriger en Grèce et à Rome (Les Belles Lettres, 2017) et Convaincre ! Grâce aux secrets des grands maîtres (Dunod, 2017). Le deuxième volume du cycle paraît en janvier 2021, simultanément à la sortie en poche de ce volume.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous voulez nous aider ? Faites passer le mot...