[Reporté] Le Proche-Orient, avec Catherine Saliou

La belle collection « Mondes anciens » de Belin continue la publication de synthèses fortement illustrées, avec ce nouveau volume, Le Proche-Orient, de Pompée à Muhammad. Nous essaierons de réinviter Catherine Saliou, qui devait venir à Arles le samedi 14 novembre.

Le Proche-Orient, présentation de l’éditeur

De Palmyre à Pétra, d’Antioche à Jérusalem, une nouvelle histoire de l’Orient ancien

Que savons-nous du lointain passé du Proche-Orient, qui occupe aujourd’hui, de façon presque permanente, le devant de la scène médiatique ? Du Ier siècle av. J.-C. au VIIe siècle apr. J.-C., ce « croissant fertile » enserrant des régions arides entre la Méditerranée et les eaux de l’Euphrate fut à sa façon un centre du monde. Il mit en relation l’Empire romain, dont il faisait partie, avec l’Arabie Heureuse, la Perse, l’Inde et la Chine, et par lequel transitaient l’encens, la myrrhe, le poivre, les perles et la soie. Pourtant, vu de Rome, puis de Constantinople, cet ensemble territorial pouvait sembler marginal et, de fait, il constituait une frontière. Ce volume déplace donc le regard du centre vers la périphérie ou, plus exactement, il place cette périphérie au cœur de l’enquête.
Catherine Saliou présente un Proche-Orient inscrit dans la longue durée, de la création de la province romaine de Syrie à la conquête islamique. Dans une perspective géohistorique, elle retrace l’évolution politique, culturelle et économique de ce vaste territoire, étudie ses rapports avec les autres régions du monde antique et restitue, au plus près des modes de vie saisis au quotidien, les pratiques et les acteurs d’une histoire foisonnante.
Des cartes originales guident le lecteur dans cet espace méconnu ; de magnifiques illustrations lui permettent de visiter Jérusalem et Massada, de mesurer la splendeur de Palmyre et de Pétra, d’apprécier la beauté des fresques de la synagogue de Doura-Europos et de bien d’autres sites dans cet effervescent carrefour de peuples, de langues et de civilisations.

L’auteur

Catherine Saliou, ancienne pensionnaire scientifique de l’Institut français d’archéologie du Proche-Orient (Damas), est professeure d’histoire romaine à l’université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis et directrice d’études à l’École pratique des hautes études. Elle a publié Le Traité d’urbanisme de Julien d’Ascalon et a également dirigé ou co-dirigé des ouvrages collectifs, parmi lesquels Antioche de Syrie. Histoire, images et traces de la ville antique et Gaza dans l’Antiquité tardive. Archéologie, rhétorique et histoire.

Le Proche-Orient, de Catherine Saliou, Belin, 49€, à retrouver sur notre librairie en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *