Voter pour définir Dieu

Dans le cadre du festival Arles se livre, présentation de l’ouvrage de Ramsay MacMullen sur les formes du débat dans les premiers conciles, par Anne Pellegrini, samedi 7 mars à 11h. Suivi d’un buffet oriental.

Des premiers conciles œcuméniques (Nicée, Chalcédoine…), l’Histoire n’a retenu que les figures éminentes et les questions théologiques complexes. Ramsay MacMullen, pour sa part, analyse les pratiques concrètes de ces débats conciliaires. Ce faisant, il révèle un monde à la fois très éloigné du nôtre – et si proche de nos pratiques démocratiques. Des rixes sanglantes, un Constantin peu friand d’argumentations « orientales », des évêques dépassés et, pour certains, illettrés… une démythification des conciles qui les rend humains, si humains.

Voter pour définir Dieu. Ramsay MacMullen, Les Belles Lettres.

L’ouvrage classique de Ramsay MacMullen, professeur émérite à l’université de Yale, historien spécialiste de la fin de l’Empire romain, Voter pour définir Dieu. Trois siècles de conciles (253-553) a été traduit et publié aux Éditions des Belles Lettres en 2008. Ses précédents ouvrages (Le Déclin de Rome et la corruption du pouvoir, 1991 ; Christianisme et paganisme du IVe au VIIIe siècle, 1998 ; La Romanisation à l’époque d’Auguste, 2003 ; Les Émotions dans l’Histoire, ancienne et moderne, 2004) seront également disponibles.

Anne Pellegrini est diplômée en lettres modernes, théologie et philosophie. Elle se passionne pour la lecture historico-critique de la Bible et l’histoire mouvementée des idées et des croyances avant la constitution d’une Grande Église officielle.

Cette présentation sera suivie d’un buffet oriental (participation libre).

Illustration : Concile de Constantinople, mur peint dans l’Église de Stavropoleos, Bucarest. Domaine public wikimedia, par Kostisl.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *