Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Césaire d’Arles, nouveaux textes, avec Guillaume Bady

8 juin @ 18 h 00 min 20 h 00 min

De natura rerum est très heureux d’accueillir Guillaume Bady, chercheur au CNRS et directeur des Sources chrétiennes, autour de deux nouveaux textes de Césaire édités dans la collection des Sources chrétiennes. Samedi 8 juin à 18h.

Commentaire de l’Apocalypse de Jean

Le Cerf, « Sources chrétiennes », juin 2023, édité par Roger Gryson

Au début de son épiscopat (après 502), Césaire a donné à un public averti de clercs, de religieux ou de laïcs cultivés une série d’exposés sur l’Apocalypse de Jean. On a conservé à Arles, en tout ou en partie, d’une part les notes préparatoires de l’orateur, d’autre part celles prises au vol par un auditeur. Ces feuilles volantes ont été ensuite compilées pour constituer une sorte de commentaire présenté sous forme d’homélies, dans un désordre qui ne permet guère une lecture continue. L’intérêt de l’ouvrage est ailleurs.

L’auteur a utilisé abondamment les deux commentaires antérieurs qu’il avait à sa disposition : l’édition originale de Victorin, dont il ne subsiste plus aujourd’hui qu’un seul manuscrit tardif, et le commentaire de Tyconius, qui est perdu. Il les relit à la lumière de ses préoccupations comme évêque de la métropole provençale, confronté à la fois à l’hostilité d’une communauté arienne forte de l’appui du pouvoir civil, et à la médiocrité d’un grand nombre de ses fidèles, dont il donne une image peu flatteuse, et qu’il encourage vivement à faire pénitence et à se convertir.

Sermons sur l’écriture Tome 2 (106-143)

Le Cerf, « Sources chrétiennes », juin 2024

Dans la Provence du début du vie siècle, livrée à la violence guerrière, Césaire, évêque d’Arles, s’efforce de faire découvrir les richesses de l’Ancien et du Nouveau Testament à des populations encore imprégnées de paganisme : tel est l’objet des Sermons sur l’Écriture, qui représentent près de la moitié de son oeuvre oratoire. Césaire emprunte souvent à d’autres Pères la matière de ses homélies, mais il adapte son modèle à son auditoire ; ses sermons, plus courts et plus simples, en sont d’autant plus percutants.

C’est vraisemblablement au cours du carême, sur plusieurs années, qu’ont été prononcés ces sermons. Ils mettent en évidence, dans l’Ancien Testament, l’annonce symbolique de la venue du Christ, du développement de l’Église et du mystère chrétien. Les Sermons 81-105 (SC 447) portaient sur la Genèse, l’Exode et le Lévitique. Les Sermons 106 à 143, rassemblés ici, couvrent le reste de l’Ancien Testament de manière sélective : l’entrée en Terre promise, les juges Gédéon et Samson, les rois David et Salomon, les prophètes Élie, Élisée et Jonas, Job ; après avoir commenté différents versets psalmiques, ils s’achèvent avec le 4e chant du Serviteur d’Isaïe.

De natura rerum

0486320078

Voir le site Organisateur

De natura rerum

50, rue du Refuge
Arles, Provence 13200 France
+ Google Map
0486320078
Voir Lieu site web

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous voulez nous aider ? Faites passer le mot...