Duo Gnawa, un premier concert

Le gnawa est une expérience tant mystique que musicale, ancrée dans la tradition. Lundi 19 juillet, à 21h, première apparition en public de ce tout jeune duo, composé de Guillaume et Hamada.

Duo Gnawa est constitué de deux musiciens issus de cultures et de pays différents, réunis autour de la musique gnawa.

Le gnawa ou gnaoua est une expérience musicale traditionnelle d’adorcisme par la transe, une thérapeutique pour vivre avec son démon en quelque sorte. Issu sans doute du Golfe de Guinée, elle est remontée vers le Nord de l’Afrique, du Maroc à l’Egypte (le zâr), via des confréries mystiques bientôt islamisées.

Au guembri, Guillaume

Guillaume est multi-instrumentiste ; il a fait partie de plusieurs projets en Belgique (Azmari, Mestan). Il commence son apprentissage de la musique gnawa il y a six ans à travers des voyages répétés au Maroc. Il s’oriente par la suite vers d’autres traditions (daf iranien, shehnai indien, maloya).

Au qarqabou, Hamada

Résidant à Arles, Hamada est percussionniste. Issu d’une famille gnaoui originaire de Fès, il chante et joue cette musique depuis l’âge de quatre ans. Il est autant à l’aise dans les cérémonies traditionnelles (lila) que dans d’autres styles musicaux.

Il s’agit du premier concert de ce duo nouvellement constitué, une alchimie particulière peut faire de cette soirée un moment mémorable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *