CLAP : un nouveau Cercle latin d’Arles et de Provence

Vendredi 26 avril, 17h30, première réunion du CLAP, un nouveau Cercle latin en France, à Arles, chez De natura rerum, avec Marc-Olivier Girard. L’objectif est de se connaître, de parler latin, de décider ensemble des actions à mener pour faire de ce cercle un lieu de réflexion et de créativité.

Le latin hier et aujourd’hui

Après avoir été la langue de Rome, le latin a été la langue culturelle de l’Europe pendant plus de quinze siècles, sa colonne vertébrale et il peut le redevenir. Ce n’est pas une langue morte. Depuis la fin des années 50, il existe un mouvement pour la promotion du latin vivant (le huitième congrès a été a organisé à Avignon en 2016).

En outre , partir des années 90, grâce à Internet, les latinistes d’Europe (mais aussi des deux Amériques, de Hong Kong et Tokyo) ont pu se retrouver au-delà des frontières et créer une communauté numérique. Parallèlement dans de nombreuses villes des cercles latins se sont constitués (une liste des Circuli latini sur ce site).

Le but, bien sûr, est d’ abord de promouvoir le latin vivant et de parler latin, le plus souvent sur des thèmes contemporains, mais ces séances mensuelles (en général de deux heures) sont aussi des moments de socialisation et de convivialité intelligente et joyeuse. Toutes sortes d’activités peuvent être proposées en sus : présentation de livres sur l’Antiquité, considérations pédagogiques, études de textes, chants, mais aussi visites de villes, sorties au restaurant, séminaires, projets créatifs et éditoriaux, diverses actions vers les média.

Circulus latinus Arelatensis et Provinciae

Le Cercle Latin de Paris a été fondé par chanteur classique Daniel Blanchard en 2002 et continue seize ans plus tard à se réunir chaque mois à l’institut Irlandais. Marc-Olivier Girard a activement participé à son développement avant de s’installer en Provence. Sous son impulsion un premier Cercle Latin de Provence a fonctionné à Carpentras mais Arles est plus central (et surtout plus romaine) et avec la collaboration de De Natura Rerum, c’est la ville idéale pour accueillir les réunions de ce nouveau cercle.

Venez nombreux , le but de cette première rencontre sera avant tout de se connaître, de déterminer les attentes (« l’attente latente du latin »), de proposer diverses actions pour faire de ce cercle à la fois un lieu de réflexion et d’étude mais aussi de créativité collective. En ces temps d’incertitude et de superficialité, le latin à la fois millénaire et contemporain nous permet d’éprouver ce sentiment rare qu’est la profondeur du temps.

Rendez-vous vendredi 26 avril à 17h30. Il est préférable de vous faire connaître auprès de contact@denaturarerum.fr pour nous indiquer votre intérêt ou votre venue, à des fins de meilleure organisation.

L’événement Facebook, pour inviter vos amis.

Deuxième séance du CLAP vendredi 24 mai à 17h30.

Troisième séance du CLAP vendredi 21 juin à 17h30.

Marc-Olivier Girard

Homme de théâtre, linguiste et didacticien, il a enseigné les langues anciennes et le français en Californie et en Catalogne et l’anglais en France. Après avoir dirigé des écoles de langues pour le gouvernement, il s’est donné comme tâche de transférer au latin les méthodes les plus modernes d’apprentissage des langues vivantes. Il publie en mars 2019 une méthode : 70 leçons de latin pour les affaires. Il a animé une première réunion chez De natura rerum lors de la 2e édition du festival Arles se livre.

error

4 réponses sur “CLAP : un nouveau Cercle latin d’Arles et de Provence”

    1. Subnotatio non est necessaria, scilicet, omnes accipientur sed nobis in animo est praebere post sessionem parvas dapes : potiones , offas , crustula, bellaria etc.. facilius nobis sit scire in antecessum quot homines venturi sint.
      Nicolas

  1. Bonjour,
    Le 1er CLAP fut très intéressant
    Comme certains j’ai seulement fait 2 ans de latin au collège (j’ai 46ans et ai presque tout oublié😉)
    Mais j’ai pu tout comprendre lors de ce moment drôle, engagé, enrichissant, curieux…
    Bravo

  2. salve amice,

    mihi nomen est Valentinus atque hoc anno linguam latinam graecamque disco in universistate Tolosiana. Valde gaudeo te novum circulum linguae latinae condidisse. Aliquid magni momenti tibi dicere velim : nos quoque, i.e. amicus meus Dorus (in Universitate), amica mea Belena, egoque, condidimus quoque circulum quod semel in septimana convenit (septimana proximo erit sessio nostra undecima!).
    Spero me Arelatem venire posse, colloquio proximo (die uno et vicesimo mensis Iunii, nonne?).

    vale!

    Valentinus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *